Edito – Résonances par sympathie

Lorsqu’un corps sonore s’approche d’un corps résonant, la vibration du premier peut, dans les bonnes conditions, faire entrer en vibration le second et souligner certaines de ses propriétés acoustiques.

Contrechamps est un corps sonore, et résonant.

En m’approchant des musiciens et musiciennes de l’Ensemble, d’artistes invités, de compositrices et compositeurs, en dialoguant avec des responsables d’institutions et de salles, en partageant les idées philosophiques du moment, j’ai tendu l’oreille à ces résonances. Ces harmoniques, ces couleurs, ces ébauches de musique spontanées ont été l’inspiration de cette saison.

Les programmes sont construits autour de ce principe : à l’intérieur de chaque soirée, les oeuvres se mettent mutuellement en vibration, par contraste, par similitude ou par attraction naturelle.

Vous pouvez à votre tour vous laisser mettre en résonance dans un univers symbiotique peuplé d’artistes et d’intervenants aux esthétiques plurielles.

La création et l’expérimentation occupent une place de choix dans ce processus, elles permettent d’amplifier les esquisses, de matérialiser les intuitions, et de se laisser surprendre. La richesse et la diversité de la scène artistique du XXIe siècle transparaissent à travers le programme comme des évidences.

J’aimerais dans cet avant-propos remercier pour leur accueil à bras ouverts tous les acteurs de la scène artistique genevoise et au-delà pour leurs idées et leur engagement ainsi que pour nos échanges vifs et généreux. Je suis fier et reconnaissant du grand nombre de partenaires artistiques de cette saison, qui amènent à notre programme une ouverture sans idées préconçues. Une invitation pour vous, cher public, à vous laisser surprendre, à faire des rencontres. Soyez présents pour soutenir la création musicale, échanger autour des enjeux et du contenu musical, les démystifier ou les approfondir, ou simplement partager un verre. Vibrez, sans appréhension, devenez des corps sonores tout au long de notre saison !

Serge Vuille
Directeur artistique


Médiation culturelle – Ecoute et réflexions

curiosité
étonnement
interrogation
écoute
rencontres
dévouement
couvertes
réfléchir
fraîcheur
demain
responsabilité
sir

Paix, silence, postminimalisme, postmodernité, couleurs, créativité, geste, composition, patates, arts visuels, danse, théâtre musical, philosophie.

Joëlle Mauris
Chargée de médiation