Contrechamps est un ensemble de solistes spécialisé dans la création, le développement et la diffusion de la musique instrumentale des XXe et XXIe siècles, depuis plus de quarante ans. L’Ensemble s’engage à décloisonner les merveilles de cette musique ainsi qu’à mettre en valeur la diversité des esthétiques et des acteurs de la scène contemporaine et expérimentale.

Depuis sa création, l’Ensemble Contrechamps collabore étroitement avec un grand nombre de compositeurs. On peut citer Pierre Boulez, Rebecca Saunders, Brian Ferneyhough, Beat Furrer, Klaus Huber, Michael Jarrell ou Matthias Pintscher, ainsi qu’une nouvelle génération de créateurs ; Rebecca Glover et Fernando Garnero par exemple.

Pour la saison 2019-2020, des oeuvres ont été commandées à Chiyoko Szlavnics, Jacques Demierre, Bryn Harrison, Christine Sun Kim, Christopher Trapani, Thomas Ankersmit, Abril Padilla ainsi qu’au groupe Massicot. Les titulaires Antoine Françoise et Simon Aeschimann créent par ailleurs la musique pour une nouvelle pièce chorégraphique de Maud Blandel. Cette saison, Contrechamps organise à nouveau une semaine interdisciplinaire appelée Le Laboratoire et inaugure Le Jet d’eau, un programme de soutien à la prochaine génération. Trois pièces d’étudiants de la Haute école de musique sont créées, et de nombreuses premières suisses présentées.

Contrechamps a joué sous la direction d’une multitude de chefs à travers son histoire, de Heinz Holliger à Emilio Pomàrico, Michael Wendeberg, Elena Schwarz ou Clement Power.

Cette saison, l’Ensemble se réjouit de travailler pour la première fois avec Vimbayi Kaziboni, Natalie Murray Beale et Zoi Tsokanou. Contrechamps accueille depuis ses débuts des solistes internationaux tels que Pierre-Laurent Aimard, Donatienne Michel-Dansac, Christoph Prégardien, Yeree Suh ou encore Kai Wessel, et met par ailleurs régulièrement en valeur ses propres solistes.

Invité des scènes internationales, Contrechamps fréquente entre autres le Festival d’Automne à Paris, le Festival de Salzbourg, les Donaueschinger Musiktage, MaerzMusik à Berlin, le Festival de Lucerne, l’Auditori de Barcelone, l’ICA à Londres et la Biennale Musiques en Scène de Lyon. L’Ensemble collabore avec de nombreux partenaires à Genève : cette saison avec La Bâtie-Festival de Genève, Archipel, le Grand Théâtre de Genève, l’Ensemble Vide, L’OCG, le Théâtre Am Stram Gram, l’Ensemble vocal féminin Polhymnia, l’ADC, la Cave12 et la Cathédrale Saint-Pierre. D’autres collaborations au-delà de Genève emmènent Contrechamps au N/O/D/E et à l’Arsenic de Lausanne, à l’Abbaye de Bellelay ainsi qu’à Bâle pour trois concerts à la Gare du Nord. Une collaboration est par ailleurs mise en place avec Yvonne Harder, qui habille l’entrée du Studio Ernest-Ansermet pour encore mieux y accueillir le public.

Contrechamps travaille main dans la main avec la Haute école de musique de Genève et la Confédération des écoles genevoises de musique pour transmettre son expertise à la prochaine génération et inclure les étudiants et élèves de manière immersive dans sa saison. Des collaborations régulières avec des musées de la ville permettent de renforcer le tissu culturel genevois tandis que des actions de médiation et des activités pédagogiques permettent également à l’Ensemble de partager sa passion avec un public de tout âge et de tout horizon. Quant aux Éditions Contrechamps, elles publient chaque année des ouvrages importants sur la musique contemporaine et organisent une série de conférences intitulée Musique en dialogue, sous la direction de Philippe Albèra.

L’Ensemble Contrechamps a enregistré plus d’une vingtaine de disques et sortira en 2019 et 2020 deux CD portraits en son surround de Chiyoko Szlavnics et Bryn Harrison sur le label Neu Records.