Né en 1964 à Bordeaux, Pierre-Stéphane Meugé commence le piano à l’âge de 6 ans à Vannes (Bretagne). Il poursuit des études complètes (analyse, acoustique, contrebasse, alto, saxophone, harmonie, contrepoint et direction d’orchestre) au Conservatoire national de Région de Strasbourg.

Il participe dès 1986 aux Séminaires de phénoménologie musicale et de direction d’orchestre avec Sergiù Celibidache, une rencontre déterminante comme celle d’Emmanuel Nunes, dont il suit les cours de composition à l’Atelier de recherche instrumentale de l’IRCAM. Il s’initie aussi à l’improvisation avec Vinko Globokar, Derek Bailey et Evan Parker. En 1988, l’International MusikInstitut lui confie la première chaire de saxophone aux Ferienkurse für Neue Musik de Darmsdadt ; il y côtoiera de nombreux compositeurs, parmi lesquels de grandes figures comme John Cage ou Morton Feldman, dont l’héritage ne cessera de s’approfondir. La BBC Radio 3 lui consacre un portrait dans l’émission Tuning upen 1992.

En tant que soliste, il a notamment joué Hotde Franco Donatoni avec l’Ensemble intercontemporain au Festival d’Automne à Paris en 2007, et parmi les nombreuses créations à son actif, on peut mentionner la pièce pour saxophone soprano solo P.S. que Georges Aperghis lui a dédiée en 2009. Investissant volontiers le domaine du théâtre musical, il explore également le champ libre de l’improvisation et de la musique vivante – collaborant avec danseurs, acteurs, pantomimes et cinéastes. Depuis 1999, Pierre-Stéphane Meugé enseigne le saxophone et la musique de chambre à la Haute école de musique de Lausanne, où il encadre également les Ateliers de musique contemporaine.