Batteur et compositeur, Leonzio Cherubini développe un travail axé sur une notation graphique active sur écran, une oeuvre qui s’inscrit dans la continuité des partitions graphiques apparues dans les années cinquante. Dans un premier temps, le vocabulaire visuel est influencé par l’abstraction géométrique. Par la suite, les neumes de l’Abbaye de St-Gall apportent un élargissement du vocabulaire symbolique. Détachés de leur fonction originelle, d’une belle musicalité graphique, les neumes sont libérés du texte, combinés entre eux et transformés. 

Leonzio Cherubini est l’auteur de nombreuses créations en collaboration avec des musiciens prestigieux issus du jazz, de la musique contemporaine et des musiques improvisées dont Steve Lacy, Garth Knox, Jean-Pierre Drouet, Urs Leimgruber, Joëlle Léandre, François Jeanneau, Jean-Paul Celea ou encore Sébastien Roux. Il collabore également avec des auteurs, des metteurs en scène, des chorégraphes, des danseurs, des comédiens et des vidéastes, dont Nathalie Quintane, Noémi Lapzeson, Denis Maillefer, Pierre-Yves Borgeaud et André Steiger. 

En ce qui concerne ses activités pédagogiques. Leonzio Cherubini est à l’origine de la création de la section jazz du Conservatoire de Montreux (1981) avec Marcel Deblüe, alors violoniste à l’Orchestre de la Suisse Romande. Il est professeur à l’International Association of School of Jazz – IASJ, placée sous la houlette du saxophoniste David Liebman, et anime des séminaires d’improvisation au sein de la section classique de la Haute école de musique de Lausanne.