Laurent Bruttin est né à Sierre en 1977. Après des études aux conservatoires de Genève et Paris il commence à faire de la musique. Passionné par tous les styles de musiques, il se consacre plus particulièrement au développement de nouvelles techniques instrumentales et électroniques sur son instrument principal, la clarinette, créant un mélange entre improvisation expérimentale et composition. L’élaboration de concepts de jeu, que ce soit en solo ou en collaboration avec des musiciens ou artistes d’influences diverses tient une place importante dans son parcours.  Il conçoit également des musiques pour le théâtre, la performance ou la danse.

Ses récentes collaborations incluent des musiciens et artistes tels que Joan Mompart (Le Songe, Orangerie 2018 / Mon chien dieu, Arsenic 2016), Anne Rochat (Hic&Nunc, Arsenic 2018 / klingende Nacht, Musée Tinguely 2017), Sébastien Roux (Inevitable Music #5, Villa Medici Rome 2016), Zeena Parkins (j’ai plus de souvenirs que, MaerzMusik Berlin 2015), Julien Sirjacq et Etienne Bonhomme (Nout Variation a spectral recollection, 2015).

Il est membre fondateur de Rue du Nord, collectif de musiciens hétéroclites basé à Lausanne et qui, depuis bientôt 20 ans, multiplie les projets en lien avec les musiques expérimentales et interdisciplinaires.

Il est également membre de l’Ensemble Contrechamps depuis 2009 et collabore régulièrement avec des ensembles tels que Vortex, KNM Berlin, Dedalus, NEC, et Ensemblekollectiv.