Tomoko Akasaka a gagné de nombreux prix, dont le premier prix au 12Concours de musique classique au Japon et un troisième prix au concours international de musique de l’ARD.

Comme soliste, elle a joué par exemple avec l’Orchestre de la Radio Bavaroise, l’Orchestre de Chambre de Munich et l’Orchestre de Chambre de Genève, l’Orchestre symphonique du Vénézuela et l’Orchestre symphonique du Japon sous la direction de Seiji Ozawa, Johannes Raman Kofman, Kazuki Yamada, Gheorghe Costin, ou encore Günther Herbig.

Elle a effectué une tournée de récitals au Japon, en Suisse, en France, en Italie et en Allemagne, où elle a connu un grand succès. Ces récitals à Genève et à Tokyo ont été diffusés par la Radio Suisse Romande et la télévision japonaise (NHK-TV).

Parmi ses partenaires de musique de chambre, on peut nommer Mstislav Rostropovich, Gidon Kremer, Heinz Holliger, Menahem Pressler, le Quartuor Ébène, avec qui elle s’est produite dans les festivals comme le Salzburg Festival, le Saito-Kinen Festival, le festival de Pablo Casals, le Festival de Lucerne, le Festival de musique de chambre de Zagreb, les Schubertiades ou encore les Journées musicales de San Francisco.

Elle s’est également produite dans les plus grandes salles de concert, par exempleleConcertgebouw, le Wigmore Hall à Londres, la Konzerthaus de Vienne,  laTonhalle de Zurich, et le Grand Théâtre de Shanghai. Sa collaboration avec György Kurtág a profondément influencé son travail de musicienne.

Tomoko Akasaka a étudié avec Nobuko Imai, dont elle a été l’assistante à la Haute école de musique de Genève